Créez la maquette de vos cartes de visite vous-même : le guide complet – partie 1

28 Oct 2014 | Marketing | 20 commentaires

On ne présente plus les cartes de visite, ces petits documents généralement cartonné que l’on distribue pour transmettre ses coordonnées. Véritable outil de communication, elles représentent l’identité visuelle de votre entreprise et sont un excellent support de diffusion d’informations.  

Créer ses cartes de visite soi-même, sans l’aide un graphiste, est aujourd’hui possible. Mais quelles informations doit-elle contenir pour être efficace ?  Quels sont les outils les mieux adaptés ? Comment choisir son fournisseur : imprimeur local ou imprimeur en ligne ? La qualité sera-t-elle au rendez-vous ?

Pour rédiger cet article, j’ai fait appel à des artistes et des créateurs, via un forum : je leur ai transmis une série de questions afin de connaître leur façon de procéder et pour savoir comment ils avaient sélectionné le prestataire qui leur paraissait idéal. Pendant que je recevais leurs témoignages, j’ai moi aussi fait imprimer des cartes de visite avec un fournisseur trouvé sur internet. Avant de parler de conception et de choix de prestataire, voyons à quoi ressemblent les cartes de visite d’aujourd’hui. 

 

Cartes de visite : décryptage et design

Une forme et une taille idéale ?

La forme rectangulaire 85 mm x 55 mm avec coins carrés est la plus couramment utilisée pour les cartes de visite.
Aujourd’hui, les fabricants commencent enfin à proposer des formes plus originales, qui vous permettront sans nul doute de vous démarquer de la concurrence et de marquer les esprits : rondes, carrées, angles arrondis…

Ainsi, la créatrice de bijoux Vérope a adopté d’autres formats pour sa boutique Anamnesis Syndrome : elle a personnalisé des marque-pages et des cartes postales. Les premiers sont conservés précieusement par leurs destinataires à qui ils sont utiles au quotidien. Quand aux secondes, elles peuvent être utilisées en guise de carte de remerciement pour une commande.

 

Crédit photos ©Anamnesis Syndrome  

Les mentions à faire figurer

Il ne faut pas surcharger les cartes de visite avec trop d’informations ou la personne qui la recevra risque d’avoir du mal à la décrypter. Vos cartes doivent être claires et lisibles rapidement.

Si vous avez indiqué l’url de votre site et que celui-ci est est bien conçu, il contiendra tous les liens nécessaires pour vous trouver sur les réseaux sociaux, donc inutile de tous les mentionner sur votre carte.Il y a bien-sûr quelques indispensables à faire figurer :

  • votre nom et prénom et/ou
  • le nom de votre entreprise et son slogan
  • votre logo

 

Crédit photo ©Domblimmarie Création

Ensuite, vos coordonnées. Là, chacun choisit selon la façon dont il souhaite être contacté :

 

  • adresse des locaux de l’entreprise
  • numéro(s) de téléphone, fax
  • adresse mail
  • liens de réseaux sociaux

Crédit photo ©Les Fantaisies Dorées’Lie

Il est aussi important de faire figurer :

  • l’url du site internet de l’entreprise, 
  • éventuellement celle de votre boutique en ligne, de votre blog

Vous pouvez enfin rajouter des informations complémentaires (au verso) :

  • les horaires d’ouverture
  • un plan d’accès à votre boutique…

 

Crédit photo ©Violette et Paillettes

La typographie 

Pour inscrire toutes ces informations sur votre carte, faites attention au choix des polices : le texte doit être lisible, alors mieux vaut bannir celles qui sont trop “travaillées” : elles pourraient être illisibles.
La taille minimale des caractères sera de 7 pt.

N’utilisez pas trop de polices différentes : une pour le nom de votre entreprise (si vous utilisez une police particulière) et une seconde pour le reste des textes, pas plus.

Mieux vaut jouer ensuite sur la taille ou le corps (gras, italique…) pour mettre en valeur certains éléments. Enfin, le choix des couleurs sera bien-sûr dicté par la charte graphique de votre marque.

 

Le QR Code (Quick Response Code) ou Flashcode

L’utilisation du QR Code est de plus en plus courante (publicités, musées…). Il s’agit d’un code barre carré que les utilisateurs de smartphone pourront déchiffrer avec l’application adéquate. Ils auront ainsi un accès direct aux informations contenues dans le QR Code.  

Utiliser le QR Code donnera de vous l’image de quelqu’un qui a l’esprit ouvert, qui sait utiliser la technologie pour faciliter la vie de son client.    

Il pourra contenir par exemple :  

  • vos coordonnées  (que le client pourra ainsi ajouter immédiatement à sa liste de contacts)
  • ou le lien de votre site internet,
  • votre catalogue de produits,
  • une offre promotionnelle,
  • une vidéo de présentation…

Vous pouvez créer des QR Codes gratuitement, la plupart des fabricants de cartes de visite en ligne proposant ce service. J’ai choisi d’en insérer un qui, une fois scanné, conduit directement à ma boutique. Pratique non ?

 

Crédit photo ©Les Petits Pois sont Bleus

Recto verso ou pas ?

Vérope (Amamnesis Syndrome) a délibérément laissé le verso de certaines de ses cartes de visites vierge :

(…) Petite astuce : toujours laisser le verso blanc, au cas où le visiteur souhaiterait noter ce qui lui a tapé dans l’œil. Car, en expo, on ramasse toujours pas mal de cartes et, une fois chez soi, on ne sait plus pourquoi on les a prises. Un verso blanc permet aussi de remercier le client lors d’un achat en ligne en laissant un petit mot à la main. Cela met un peu d’humain dans ce processus automatisé.”

Claire (Perséphone Boutique) utilise ses cartes de la même manière :

“(…) Je pense que les clientes qui reçoivent leur colis aiment le petit mot au dos de la carte de visite. J’ai l’espoir qu’elles la gardent, pour en parler aux copines (…)“.

Crédit photo ©Perséphone Boutique

Les matériaux

Si le papier de fort grammage reste le support le plus courant aujourd’hui encore, il est possible d’utiliser bien d’autres types de matériaux, selon son activité professionnelle : papier recyclé, bois, métal, PVC, support aimanté… J’en ai même vu en caoutchouc, ce qui rend les cartes étirables ! Vous pouvez aussi jouer sur les textures et le rendu : gaufrage, effet métallisé, vernis sélectif…

Le choix du papier a une grande importance : si il est trop fin, la carte ne sera pas solide et ne paraîtra pas professionnelle. Choisissez un papier d’au moins 300g/m2. Pour un rendu d’impression optimal, l’idéal est d’opter pour du papier couché* (mat ou brillant).

 

Crédit photo ©House of Press – Conception graphique : Papier Tigre

Stocker ses cartes

Bien-sûr il ne s’agit pas de produits frais, mais le sujet a quand même son importance : la carte de visite doit être bien stockée pour ne pas s’abîmer. Que penserait de votre entreprise un client qui reçoit une carte de visite décolorée au soleil ou avec les bords cornés ?…

L’idéal est donc de les garder dans une boîte : les fournisseurs en offrent souvent à la première commande.

 

Vous pouvez aussi vous munir d’un petit étui contenant quelques cartes, facile à glisser dans votre poche ou votre sac.     Pauline, créatrice chez Polinka, vous propose de jolis porte-cartes en tissus colorés :

Crédit photo ©Polinka

J’ai aussi un faible pour les magnifiques étuis en bois d’Inelastic Goods :

 

Crédit photo ©Inelastic Goods

La boutique Les Cuirs Peussou vous propose quant à elle de superbes porte cartes en cuir (tannage végétal) :

 

Crédit photo ©Les Cuirs Peussou

Montrer votre créativité

Excellent outil de promotion, la carte de visite vous permettra aussi de montrer vos compétences créatives et artistiques : une conception originale sera un atout face à la concurrence.

Chez Bon Vivant, une fromagerie du Brésil, la carte de visite sert aussi de râpe à fromage !

Et la carte de visite de demain ?

L’apparition de nouvelles technologies a permis le développement de nouveaux moyens d’échange de coordonnées : la vCard qui s’envoie par mail, la clé usb

D’autres fabricants ont inséré une puce NFC (Near Field Communication) à leurs cartes de visite. Cette technologie permet l’échange de données entre deux appareils, via les ondes radios, à une faible distance. Ainsi, vous n’avez plus qu’une seule carte de visite à conserver : en l’approchant du smartphone (équipé d’un lecteur, mais c’est encore assez rare) de votre interlocuteur, une action programmée sera déclenchée, comme l’enregistrement des informations dans les nouveaux contacts.

Si ce type de carte de visite peut être pratique sur les salons ou les marchés, vous ne l’expédierez probablement pas à votre client avec une commande : elle coûte environ 10 € pièce.

La carte de visite “classique” reste aujourd’hui incontournable et a donc encore de beaux jours devant elle !

Une carte de visite en tant que créateur, c’est une peu comme une carte d’identité de notre boutique. Elle permet de la présenter en toute occasion et de laisser une trace pour que les potentiels clients puissent nous retrouver facilement.” (Aurélie, Les Fantaisies Dorées’Lie).

Crédit photo ©My Sweet Jewelery

Dans la seconde partie de cet article, j’aborderai la conception graphique des cartes de visite. Nous verrons comment les personnes qui ont répondu à mon questionnaire ont procédé pour créer leur maquette et les éventuelles difficultés techniques auxquelles elles ont pu avoir à faire face. En attendant, je vous laisse commenter cette première partie et nous raconter comment vous procédez. Si vous avez des astuces et des bons plans à transmettre aux lecteurs, ils sont les bienvenus. Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont répondu à ma demande de témoignages. La plupart des photos qui illustrent cet article ont été faites spécialement pour l’occasion.   A la semaine prochaine pour la suite !

Pour trouver l’inspiration…

Vous pouvez consulter le tableau Business Card sur Pinterest

 

*papier couché : “(…) l’opération de couchage consiste à déposer sur une ou les deux faces d’une feuille de papier ou de carton – appelée support – un enduit à base de pigments fins. Le but de cette opération est de permettre une meilleure reproduction des impressions en transformant la surface rugueuse et macroporeuse du papier en une surface unie et microporeuse et d’améliorer la blancheur du papier ou du carton, son aspect (brillant par exemple), son toucher.”
Source : Wikipédia

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest,
vous pourrez le retrouver facilement !

 

6a1703b9c7d8fa33898862f50b6fd376VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV

Abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter, vous serez informé en priorité de la publication d'un nouvel article sur le blog !

Abonnez-vous

C'est presque terminé... Afin de recevoir la newsletter, vous devez maintenant confirmer votre abonnement : allez dans votre boite mail et cliquez sur le lien dans l'email reçu (vérifiez vos messages indésirables si nécessaire). Merci !

Pin It on Pinterest

Share This