Mettre en place une veille sur internet (et recevoir un mail quand quelqu’un parle de vous)

20 Jan 2015 | Productivité | 11 commentaires

La mise en place d’une veille sur internet permet non seulement de s’informer mais aussi de trouver des idées de publication sur son blogs ou les réseaux sociaux  (je lis souvent que beaucoup d’entre vous ne savent pas quoi partager, de quoi parler). Elle permet aussi de surveiller discrètement sa concurrence et de savoir si quelqu’un parle de vous quelque part sur internet.

Dans cet article, je vais détailler tous ces avantages et surtout vous expliquer comment automatiser votre veille, pour qu’elle soit le moins chronophage possible !

A quoi peut bien servir une veille quand on est créateur ?…

La mise en place d’une veille va vous permettre de bien connaître votre marché et donc de garder une longueur d’avance sur votre concurrence. Ainsi, vous serez informé en permanence et vous pourrez donc vous distinguer plus facilement sur le web.

Par ailleurs, la veille vous aidera aussi à trouver de nouveaux contenus à partager avec vos lecteurs sur les réseaux sociaux, l’inspiration pour vos nouvelles créations ou de nouvelles idées d’articles de blog si vous en avez un.  

Avant de mettre en place votre dispositif de veille, il est préférable de réfléchir aux sujets ou mots-clés que vous voulez suivre et de vous demander pourquoi ils sont importants (cela vous évitera de suivre trop de contenus et de perdre beaucoup de temps). Ensuite, vous sélectionnerez des outils en fonction de vos besoins.  

Voici quelques exemples de veille que vous pouvez mettre en place :

  • la veille concurrentielle

vous allez identifier vos concurrents, connaître leurs produits, les prix pratiqués, leurs points forts et leurs points faibles, éviter de reproduire les mêmes erreurs qu’eux.

  • la veille technologique

elle permet de se tenir au courant des dernières innovations technologiques, de l’évolution d’internet, des nouveaux outils qui sortent sur le marché et qui vous seront utiles pour gérer votre entreprise, gagner du temps.

  • la veille juridique

elle est indispensable pour suivre l’évolution de la loi dans votre secteur d’activité.

  • la veille d’image ou de notoriété (“l’e-réputation”) :

vous saurez tout ce qui se dit sur vous ou votre marque sur internet ! Cela vous aidera à améliorer votre image.
En mettant en place des alertes sur le nom de votre marque (voire sur votre nom à vous), vous recevrez un mail quand quelqu’un parle de vos produits !    

Comme vous le voyez, une veille peut concerner des domaines d’application très divers. Nous pourrions ajouter à ceux-ci la veille financière, institutionnelle, stratégiques, scientifique, marketing, commerciale… A vous de déterminer les secteurs que vous souhaitez surveiller en fonction de votre activité.

Quelques outils pour faire de la veille

Mettre en place une telle “surveillance” sur internet serait impossible sans des outils adaptés. Ceux-ci vont donc rechercher automatiquement les informations selon des critères que vous aurez établis au préalable, puis les regrouper, voire vous alerter si vous le jugez nécessaire.

Si la mise en place d’une veille efficace demande un peu de temps au départ, par la suite elle vous en fera gagner énormément.

Il existe plusieurs types d’outils gratuits que vous aller pouvoir utiliser pour effectuer ces tâches (je ne vais bien-sûr pas tous les citer, il y en a beaucoup, à chacun de trouver ceux qui lui conviendront).

les réseaux sociaux 

  • Vous pouvez utiliser les hashtags (mots-clés) pour sélectionner certains sujets

  • Sur Facebook, il est possible de créer des listes d’intérêts

Vous allez y regrouper les pages (ou profils) que vous voulez suivre, par thème.

connectez-vous en tant que Profil puis accédez à votre mur en cliquant sur le logo “F

Créer des listes d'intérêts sur Facebook

 

dans la colonne de gauche, tout en bas, cliquez sur INTÉRÊTS puis sur le bouton +Ajouter des intérêts

liste intérêts Facebook

 

cliquez sur +Créer une liste

Créer une liste d'intérêts

cliquez sur le bouton Suiv. :

renseignez le champs “nom de la liste” et choisissez en dessous qui aura accès à cette liste : tout le monde (public), vos amis ou seulement vous. Enfin, cliquez sur Terminé.

Vous allez maintenant pouvoir rajouter les profils ou les pages que vous voulez suivre dans votre liste :

Vous pouvez ensuite rajouter cette liste dans vos favoris pour y accéder plus rapidement en cliquant sur la roue dentée devant le nom de la liste. Une fois la liste parmi vos favoris, vous pouvez aussi réorganiser ces derniers (il suffit de pointer un des liens des favoris, de cliquer à nouveau sur la roue dentée puis sur réarranger et sur terminé tout en bas des favoris).

les outils de curation

Des outils comme Scoop.it sont pratiques pour mettre en place une veille à partir de mots-clés ciblés. Il est ensuite facile de publier les informations récoltées sur votre journal et d’en partager le contenu, sur les réseaux sociaux notamment (tiens, ça pourrait rappeler un peu Pinterest par certains côtés… !)

Note : il faudra être le plus précis possible dans le choix de vos mots-clé si vous ne voulez pas vous retrouver noyé sous un flot d’informations.

J’ai testé Scoop.it pendant quelques temps, mais je n’ai pas vraiment “accroché” : je n’ai pas réussi à paramétrer suffisamment précisément l’outil pour trier correctement les informations reçues. Si vous l’utilisez ou le testez, je serai ravie de recevoir vos retours !

les agrégateurs de flux rss

Voilà un nom bien technique et quelque peu mystérieux quand on ne sait pas de quoi il s’agit, mais vous auriez tort de ne pas vous y intéresser (c’est celui que je préfère !).

Les agrégateurs les plus connus sont Feedly et Netvibes (j’utilise le premier).

Feedly est un lecteur de flux rss (Really Simple Syndication) qui offre de nombreuses possibilités gratuites pour mettre en place une veille efficace. En l’utilisant, vous allez pouvoir consulter depuis une seule interface tous les blogs ou sites que vous voulez suivre. Vos informations seront conservées dans un cloud et donc consultables partout et à tout moment.   Un fil (ou flux) rss contient toutes les mises à jour d’un site. Si votre blog est hébergé chez Blogger, vous utilisez peut-être Feedburner pour alerter vos abonnés à chaque nouvelle publication ? Il fonctionne via le flux rss : à chaque fois qu’un nouvel article est publié, une newsletter est envoyée automatiquement.

Pour savoir si un site (ou blog) propose un flux rss, repérez ce logo sur sa page d’accueil (généralement parmi les liens des réseaux sociaux) :

icône flux rss

Si vous avez déjà eu la curiosité de cliquer sur ce logo, vous vous êtes certainement retrouvé devant une page de texte incompréhensible ! Copiez simplement l’url de cette page et ajoutez-là à votre agrégateur. Vous pourrez ainsi la lire normalement.

Astuce : si une page ne propose pas de flux rss, copiez son lien et allez par exemple sur Page2rss : collez le lien et il créera un flux lorsque cela est possible. Un bref tutoriel pour démarrer sur Feedly

Accédez à Feedly en cliquant sur Login (même si vous n’avez pas encore de compte)

Feedly

Choisissez à partir de quel compte vous connecter

Cliquez sur Add content (en haut à gauche) et ajoutez soit :

  • le lien d’un blog
  • celui d’un flux rss à suivre (c’est la méthode la plus simple selon moi)
  • ou tout simplement un hashtag dans la fenêtre

J’ai utilisé le flux rss de mon blog dans l’exemple ci-dessous :

Ajouter un flux rss dans Feedly

Feedly me propose mon blog en dessous, je le sélectionne et j’ai ainsi accès à ce qui a été publié dernièrement :

Feedly ajouter un blog

Dans la colonne de gauche, vous pouvez organiser tous vos flux en les regroupant par thème. Pour le faire, cliquez sur organize, en bas de la colonne.

Note : si vous voulez suivre une boutique sur Etsy, vous pouvez le faire à partir de son flux rss. Il se compose ainsi :  https://www.etsy.com/shop/lppsb/rss remplacez simplement le texte en rouge  par le nom de votre boutique sur Etsy.   C’était aussi possible pour une boutique hébergée sur Alittlemarket, mais plus à l’heure actuelle. Le fonctionnalité semble avoir été supprimée.

les alertes par email

1- Google Alertes

Il permet la mise en place d’alertes à partir de mots-clés ou d’expressions (saisissez-les entre guillemets) que vous aurez choisis.
Vous êtes ensuite averti par email à chaque fois que Google trouve de nouveaux résultats.
Vous pouvez, par exemple, ajouter le nom de votre marque ou votre propre nom pour être informé à chaque fois que quelqu’un vous cite.
Ainsi, vous pouvez réagir rapidement, et remercier la personne (ou demander à faire supprimer le contenu si nécessaire).

Le nombre d’alertes n’est pas limité.

  Note : cliquez sur le petit crayon à droite pour personnaliser la fréquence d’envoi de ces alertes ou la langue de recherche.   Astuce : vous pouvez aussi paramétrer une alerte pour la recevoir via le flux rss et donc la consulter dans Feedly. Sélectionnez alors “Flux rss” dans “envoyer à”. Validez puis dans la liste de vos alertes, cliquez sur le logo de flux rss qui vient d’apparaître. Copiez et puis collez le lien dans Feedly. Ainsi, vous consulterez les alertes moins urgentes de cette façon et votre boîte mail ne sera pas envahie. 

2- Talkwalker Alertes

Il fonctionne de la même manière que Google Alertes.

talkwalker-alerts

Vous pouvez créer 100 alertes avec la version gratuite.

3- Mention

J’utilise sa version gratuite pour surveiller également certains mots-clés ou expressions sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux. Certaines requêtes sont d’ailleurs communes avec celles de Google Alerte ou Talkwalker : j’obtiens souvent des résultats plus complets.

Pour conclure, n’hésitez pas à tenir à jour vos listes et supprimer les canaux d’informations qui ne vous intéressent plus.
De la même manière, modifiez les mots-clés ou expressions suivies pour les rendre plus pertinents.

Et vous, pratiquez-vous la veille sur internet et si oui dans quel but ?

Quels outils utilisez-vous ?

Venez partagez votre expérience dans les commentaires !

 

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest !

41c99f3240dbbbb0115b3b8c408c355d\\\\

Abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter, vous serez informé en priorité de la publication d'un nouvel article sur le blog !

Abonnez-vous

C'est presque terminé... Afin de recevoir la newsletter, vous devez maintenant confirmer votre abonnement : allez dans votre boite mail et cliquez sur le lien dans l'email reçu (vérifiez vos messages indésirables si nécessaire). Merci !

Pin It on Pinterest

Share This