Pourquoi et comment mettre en place une veille sur internet pour votre entreprise créative

Outils pratiques

La mise en place d’une veille sur internet permet non seulement de s’informer mais aussi de trouver des idées de publication sur son blogs ou les réseaux sociaux  (je lis souvent que beaucoup d’entre vous ne savent pas quoi partager, de quoi parler). Elle permet aussi de surveiller discrètement sa concurrence et de savoir si quelqu’un parle de vous ou de vos produits quelque part sur le web.
Dans cet article, je vais détailler les avantages de la veille pour votre entreprise créative et surtout vous expliquer comment automatiser votre veille, pour qu’elle soit le moins chronophage possible !

Pourquoi mettre en place une veille quand on est créateur ?…

Dans un premier temps, la mise en place d’une veille sur internet permet de suivre des sujets et des sites internet en un seul lieu : vous gagnerez ainsi beaucoup de temps.

Côté blogueur, elle vous permettra de trouver des idées d’articles ou de contenus à partager sur les réseaux sociaux.

Du point de vue professionel, la veille permet à une entreprise de bien connaître son marché et donc de garder une longueur d’avance sur la concurrence. Ainsi, elle est informée en permanence et peut réagir rapidement si nécessaire.

Avant de mettre en place votre dispositif de veille, il est préférable de réfléchir aux sujets ou mots-clés que vous voulez suivre et de vous demander pourquoi ils sont importants (cela vous évitera de suivre trop de contenus et de perdre beaucoup de temps).
Ensuite, vous sélectionnerez un ou des outils en fonction de vos besoins.

Voici quelques exemples de veille que vous pourriez mettre en place :

La veille concurrentielle

Vous allez identifier vos concurrents, connaître leurs produits, les prix pratiqués, leurs points forts et leurs points faibles, éviter de reproduire les mêmes erreurs qu’eux.

La veille technologique

Elle permet de se tenir au courant des dernières innovations technologiques, de l’évolution d’internet, des nouveaux outils qui sortent sur le marché et qui vous seront utiles pour gérer votre entreprise, gagner du temps.

La veille juridique

Elle est indispensable pour suivre l’évolution de la loi dans votre secteur d’activité.

La veille d’image ou de notoriété (l’e-réputation)

Vous saurez tout ce qui se dit sur vous ou votre marque sur internet ! Cela vous aidera à améliorer votre image.
En mettant en place des alertes sur le nom de votre marque (voire sur votre nom à vous), vous recevrez un mail quand quelqu’un parle de vos produits !
Comme vous le voyez, une veille peut concerner des domaines d’application très divers. Nous pourrions ajouter à ceux-ci la veille financière, institutionnelle, stratégiques, scientifique, marketing, commerciale… A vous de déterminer les secteurs que vous souhaitez surveiller en fonction de votre activité.

Pas le temps de lire l’article ?

Sauvegardez-le sur Pinterest et lisez-le plus tard !

comment faire de la veille sur internet

Quelques outils gratuits pour faire de la veille

Mettre en place une veille sur internet serait impossible sans des outils adaptés. Ceux-ci vont donc rechercher automatiquement les informations selon des critères que vous aurez établis au préalable, les trier et vous alerter si vous le jugez nécessaire.

Si la mise en place d’une veille efficace demande un peu de temps pour le paramétrage au départ, par la suite elle vous en fera gagner énormément.

Il existe plusieurs types d’outils gratuits que vous aller pouvoir utiliser pour effectuer ces tâches. Je ne vais bien-sûr pas tous les citer, il y en a beaucoup, à chacun de trouver ceux qui lui conviendront.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent être très pratiques pour faire de la veille. Vous pouvez facilement suivre les pages qui vous intéressent via Facebook, vous abonner à des profils via Twitter pour suivre leur actualité en temps réel, etc.
Pinterest se révèle aussi très pratique pour suivre les tendances en matière de design, de graphisme…

Les outils de curation

Des outils comme Scoop.it sont pratiques pour mettre en place une veille à partir de mots-clés ciblés. Il est ensuite facile de publier les informations récoltées sur votre journal et d’en partager le contenu, sur les réseaux sociaux notamment (ça pourrait rappeler un peu Pinterest par certains côtés… !)
A noter : il faudra être le plus précis possible dans le choix de vos mots-clé si vous ne voulez pas vous retrouver noyé sous un flot d’informations.
J’ai testé Scoop.it pendant quelques temps, mais je n’ai pas vraiment accroché : je n’ai pas réussi à paramétrer suffisamment précisément l’outil pour récolter des données sur les secteurs  souhaités. Si vous l’utilisez ou le testez, je serais ravie de lire vos retours !

Les agrégateurs de flux rss

Voilà un nom bien technique et quelque peu mystérieux quand on ne sait pas de quoi il s’agit, mais vous auriez tort de ne pas vous y intéresser !

En effet, ces outils rassemblent tous vos centres d’intérêts en un seul endroit : les nouvelles publications des sites/blogs que vous voulez suivre, des mots-clés, des hashtags, etc… Plus besoin de naviguer de site en site pour savoir ce qui se passe. Vous imaginez le gain de temps ? Il suffit pour cela de vous abonner à des flux rss (Really Simple Syndication) via l’agrégateur choisi.
Ca paraît compliqué dit comme ça, mais il n’en est rien !

Qu’est-ce qu’un flux rss ?

Un fil ou flux rss contient toutes les mises à jour d’un site. Dès qu’un nouveau contenu est mis en ligne, le flux rss est mis à jour automatiquement. Contrairement à l’abonnement à un blog, l’abonnement via un flux rss est anonyme.

Pour savoir si un site (ou blog) propose un flux rss, repérez ce logo sur sa page d’accueil (généralement parmi les liens des réseaux sociaux) :

icone flux rss

Si vous avez déjà eu la curiosité de cliquer sur ce logo, vous vous êtes certainement retrouvé devant une page de code incompréhensible : il s’agit d’un fichier xml. Pour pouvoir la lire, il faut passer par un logiciel spécial : l’agrégateur de flux rss.
Ainsi, copiez simplement l’url de cette page de code et collez-là dans votre agrégateur : vous pourrez ainsi la lire normalement et surveiller la présence de nouveaux contenus.

Comment faire quand un site ne propose pas de flux rss ?

Il existe de nombreux outils sur le web qui permettent de générer des fils rss. En voici quelques-uns qui sont gratuits : Feed43, Fetchrss, QueryFeed
Il suffit généralement de copier l’url de la page concernée puis de la coller dans le générateur de flux. Ensuite, copiez le nouveau lien obtenu et collez-le dans votre agrégateur de flux pour suivre les nouvelles publications de votre site préféré.

L’outil que je trouve le plus pratique est l’extension pour Chrome Get RSS Feed URL : quand un flux rss n’est pas disponible via un lien direct sur un site, il suffit de cliquer sur l’extension pour qu’elle le recherche dans le code source.

Feedly

S’il existe plusieurs agrégateurs de flux rss, Feedly est sans conteste un des plus connus.
Netvibes existe aussi depuis pas mal d’années et il est Français. Je pourrais encore citer Flipboard, Inoreader 

feedly

J’utilise Feedly depuis plusieurs années. Il offre gratuitement de nombreuses possibilités pour mettre en place une veille complète.
Il s’agit d’un agrégateur en ligne (il n’y a rien à installer sur votre ordinateur). Vos informations sont conservées dans un cloud et donc consultables partout, à tout moment. Elles sont synchronisées avec l’application mobile.
Vous avez la possibilité de trier vos contenus par thème, d’enregistrer des articles pour les lire plus tard, de partager des contenus sur les réseaux sociaux, etc… Plutôt pratique, non ?

Feedly est disponible sur ordinateur ou sur mobile. Il existe aussi une extension pour le navigateur Chrome : vous ajouterez facilement de nouveaux flux rss à Feedly lorsque vous naviguez sur le web.

Pour pouvez suivre des boutiques Etsy via leur flux rss. Il se compose ainsi :
https://www.etsy.com/shop/NomDeLaBoutique/rss
Et vous pouvez aussi suivre facilement des sujets ou les publications de certains membres sur le forum d’Etsy via le flux rss (cherchez le logo rss sur la page).

Abonnez-vous au flux rss du blog !

Les alertes par e-mail

Les Alertes Google (Google Alerts)

Google Alerts permet la mise en place gratuite d’alertes à partir de mots-clés que vous aurez choisis.
Vous êtes ensuite notifié par e-mail à chaque fois que Google trouve de nouveaux résultats.
Vous pouvez, par exemple, ajouter le nom de votre marque ou votre propre nom pour être informé à chaque fois que quelqu’un vous cite.
Le nombre d’alertes n’est pas limité.

Cliquez sur le petit crayon à droite pour personnaliser la fréquence d’envoi des alertes ou la langue de recherche.
Vous pouvez également paramétrer une alerte pour la recevoir via le flux rss et consulter les résultats dans Feedly : sélectionnez Flux rss dans envoyer à. Validez puis dans la liste de vos alertes, cliquez sur le logo de flux rss qui vient d’apparaître. Copiez et puis collez le lien dans Feedly. Ainsi, vous consulterez les alertes moins urgentes de cette façon et votre boîte mail ne débordera pas.

Talwalker Alerts

Talkwalker Alerts fonctionne de la même façon que Google Alerts. La version gratuite autorise la création de 100 alertes.

Mention

Avec la version gratuite de Mention, vous allez surveiller certains mots-clés sur différentes sources : les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, les blogs…
On obtient souvent des résultats plus complets que ceux de Google Alerts ou Talkwalker Alerts.

Pour conclure

N’hésitez pas à tenir à jour vos abonnements et alertes : supprimez régulièrement les canaux d’informations qui ne vous intéressent plus.
De la même façon, modifiez si nécessaires les mots-clés ou expressions suivies pour les rendre plus pertinents.

Et vous, pratiquez-vous la veille sur internet et si oui, dans quel but ? Quels outils utilisez-vous et pour quels résultats ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ! 

Crédits photos : Shane Hauser, Feedly

A voir aussi

La facture pro forma

La facture pro forma

La facture pro forma doit parfois être jointe aux autres documents douaniers nécessaires à l'envoi de marchandises vers l'étranger. Dans cet article, nous allons voir dans quel cas il faut l'utiliser, comment l'établir et où la placer.Définition de la facture pro...

Instagram : comment restaurer des contenus supprimés récemment

Instagram : comment restaurer des contenus supprimés récemment

Instagram vient de lancer une nouvelle fonctionnalité appelée "Récemment supprimé". Elle facilite la récupération de contenus supprimés.Récupérer ses publications Il sera désormais possible de consulter les contenus supprimés d'un compte. Les photos, vidéos, Reels,...

Allez, on en discute ?

Un grand MERCI  à celles et ceux qui prennent le temps de laisser un commentaire ici après la lecture d'un article : je les lis tous et ça m'aide à trouver la motivation pour les prochains articles !

11 Commentaires

  1. Dominique

    Super article très intéressant !
    Je ne connaissais pas du tout ça, je me pencherai là dessus dès que j’aurai un peu de temps.
    Merci

    Réponse
    • Les Petits Pois sont Bleus

      Merci ! Mettre en place ses veilles peut prendre un peu de temps, mais après, tu en gagnes considérablement ;)

      Réponse
  2. Faraboule bijoux

    Merci infiniment pour tes précieux conseils ! J'avais déjà créé des listes sur facebook, étant donné qu'à causes de ses superbes algorithmes on ne peut pas voir les actualités de chaque page, et j'avais essayé Scoop It mais pas convaincue donc j'ai supprimé mon compte.
    Je retiens qu'on peut indiquer les flux rss des boutiques, je ne savais pas, c'est super ça !
    J'ai testé aussi bloglovin pour suivre des blogs, mais n'y allant jamais, pour suivre les blogs le mieux pour moi est ma liste de page fb reliées à des blog ou alors les newsletter.

    Réponse
    • Les Petits Pois sont Bleus

      Merci pour ton commentaire et ton retour d'expérience.

      Tout comme toi, je trouve ça bien pratique ces listes sur Facebook. Avant, on pouvait aussi le faire à partir de sa page, mais ils ont supprimé cette fonctionnalité. Dommage !

      J'ai aussi testé Scoop.it pendant un temps, mais comme toi, j'ai fini par abandonner, je ne le trouvais pas assez précis dans les contenus qu'il me proposait (pourtant mes mots-clés sont très précis).
      Je voulais y faire une partie de ma veille sur le papier et l'art, mais je me demande si il n'est pas plus approprié pour une veille SEO ;-)

      Pour le flux rss des boutiques, je trouve ça hyper pratique. Je les lis avec Feedly. Ça me permet de suivre mes favoris et leurs nouvelles créations sans passer forcément par ALM.

      Réponse
  3. Laëtit' Créa'

    Super méga génial !!!

    Alors, je connaissais déjà scoop.it. J'ai un compte mais je ne m'en suis pas encore vraiment servi !

    Pour le reste, je viens de passer environ 1h30 à mettre en place des veilles mention et google alerts ! Maintenant, y a plus qu'à voir ce que ça va donner ;) Et je me suis aussi fais un compte sur feedly pour suivre au mieux quelques sites ;)

    Merci merci merci ! Tu m'as fais gagné du temps pour vendredi matin (case sur mon planning que je compte réserver à la veille et au SEO justement) avec cet article ;)

    Bises et à bientôt… ici ou ailleurs ;)

    Réponse
    • Les Petits Pois sont Bleus

      Super, je suis ravie si ces quelques outils te permettent de gagner du temps, c'est le but ! Tu pourras passer encore plus de temps dans ton atelier pour créer du coup ;-)
      Mention et les alertes Google sont vraiment très efficaces. J'ai une partie des alertes que je reçois dans ma boîte mail (celles sur ma marque) et l'autre dans Feedly (les moins importantes). Très pratiques !
      Et si tu as le moindre souci de paramétrage sur Mention, ils te renseignent très rapidement et te corrigent même tes alertes si besoin, j'ai testé pour vous ;-)

      Réponse
  4. Atelier Porcelaine

    un super article encore une fois bravo, car très instructif et efficace pour faire ses veilles pas à pas.
    Mon souci est toujours le même …. le temps . Le temps passé devant son ordi n'est pas passé à l'atelier et suivant les périodes c'est difficile, mais je vais essayer de m'organiser pour ensuite peut être gagner un peu de temps .
    Je suis assez tentée par scoop it et j'ai également découvert grâce à Wazabuzz paper li, pour se créer un journal … mis dans mon agenda des taches à mener à bien !

    Réponse
    • Les Petits Pois sont Bleus

      Rhalala le temps file si vite ! Un jour je trouverai peut-être un outil qui pourra étirer le temps ou qui permettre de rajouter des heures dans une journée ;-) En attendant, on fait comme on peut !

      Réponse
  5. Camille - Aquabijoux

    Un article très qualitatif !
    Perso je fais surtout de la veille concurrentielle. Ma technique est peut-être un peu archaïque, je fais partie de ceux qui placent la sélection dans les favoris. Un petit clic droit : tout ouvrir dans des onglets. Et hop !

    Le fait d'automatiser la veille n'est pas trop adaptée à ma situation car cela impliquerait de pouvoir étudier chacune des informations dès qu'elle arrive alors que là avec mon super dossier "favoris" je m'y rends que quand je sais que je l'ai temps de tout analyser :-)

    Réponse
    • Les Petits Pois sont Bleus

      Merci pour ton témoignage Camille. Je pense que c'est indispensable de faire ce genre de veille quand on crée et qu'on vend en ligne, tu as bien raison !

      En fait, si, au contraire, tu pourrais automatiser ta veille et la consulter plus rapidement en utilisant Feedly. Je faisais comme toi avant de découvrir Google Reader (n'existe plus) puis Feedly.

      Tu le lances quand tu veux (tu n'es pas informée à chaque nouvelle arrivée, heureusement !). Moi j'y vais une ou deux fois par semaine.

      Tout sera centralisé donc dans un seul endroit et tu peux faire défiler rapidement les sites ou blogs. Tu peux rajouter une extension à ton navigateur (je n'en ai pas parlé dans l'article), et d'un seul clic, tu ajoutes la page dans Feedly.
      Tu peux aussi, lors de la consultation, mettre une page de côté pour y revenir plus tard.
      Vraiment, tu devrais essayer ;-)

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à la Newsletter des Créateurs

 

Recevez gratuitement par email :

Ce que vous avez raté aujourd'hui

Ce que vous ne devez pas rater demain

Un peu de lecture si vous n'avez pas sommeil

Vous avez presque terminé : pour confirmer votre abonnement, merci de cliquer sur le lien contenu dans l'email que je viens de vous envoyer. A tout de suite !

Pin It on Pinterest

Share This