Mentions obligatoires facture auto-entrepreneur : le guide pratique

Juridique, Comptabilité, Fiscalité

Tous les professionnels, y compris les auto-entrepreneurs, doivent établir des factures conformes à la législation. Mais au fait, devez-vous toujours remettre une facture à vos clients ? Et quelles sont les mentions obligatoires sur une facture d’auto-entrepreneur ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir dans ce guide pratique !

La délivrance d’une facture est-elle obligatoire pour les auto-entrepreneurs ?

La forme de la facture : les règles à respecter

Une facture doit obligatoirement respecter les formes suivantes :

  • être rédigée en français
  • être établie en 2 exemplaires dont l’original sera remis à votre client
  • comporter un certains nombre de mentions détaillées ci-après

Dans quels cas faut-il remettre une facture à votre client ?

Vente à un particulier

  • vente « sur place » (ex : marché de créateurs) : uniquement si votre client la réclame.
  • vente à distance : vous devez délivrer une facture à votre client.
  • vente d’une prestation de service : vous devez remettre une facture ou une note à votre client quand le montant de la prestation est supérieur ou égal à 25€ (article 290 quinquies du CGI).

Vente à un professionnel

La facture est obligatoire dans tous les cas.

A NOTER
Micro-entrepreneurs & artistes-auteurs : à partir du 1er janvier 2026, la facturation entre les entreprises assujetties à la TVA devra obligatoirement se faire électroniquement.
(Source : loi de finances 2021)

Facture électronique pour auto-entrepreneurs : les règles

  • Client particulier : celui-ci doit donner son accord au préalable pour recevoir une facture dématérialisée.
  • Marchés publics (ex : écoles, collectivités…) : la facture dématérialisée est obligatoire depuis le 1er  janvier 2020 et les démarches doivent se faire via le portail Chorus Pro.
  • A partir de 2026, la facturation électronique deviendra obligatoire pour les transactions entre les entreprises assujetties à la TVA établies en France.

Les mentions obligatoires sur les factures des micro-entrepreneurs

1. Votre micro-entreprise

  • la dénomination sociale (votre nom et votre prénom), précédée ou suivie de la dénomination Entrepreneur Individuel ou EI
    Vous pouvez ajouter le nom commercial de votre entreprise si vous le souhaitez, mais ce n’est pas obligatoire (Remarque : ne le confondez pas avec la dénomination sociale, qui concerne les sociétés)
  • l’adresse de votre entreprise
  • votre numéro SIRET ou SIREN (mention obligatoire à partir du 1er juillet 2024)
  • vous êtes commerçant : votre numéro d’inscription au Registre du commerce et des sociétés (RCS) + la ville du greffe (cf votre extrait Kbis)
  • vous êtes artisan : votre numéro au Répertoire des Métiers (RM) + le département d’immatriculation (cf votre extrait D1)
  • lorsqu’une assurance est obligatoire pour exercer votre activité (ex : assurance décennale, responsabilité civile), vous devez mentionner sur vos factures micro-entrepreneur :
    – l’assurance souscrite
    – les coordonnées de l’assureur
    – la couverture géographique du contrat

REMARQUE
Vous n’avez pas encore reçu votre numéro de SIRET ? Ajoutez la mention « SIRET en cours d’attribution » sur la facture.

2. Votre client

Votre client est un particulier

  • nom complet
  • adresse de facturation et de livraison : si elles sont différentes, vous devez mentionner les deux adresses

A NOTER
Un client particulier peut s’opposer à la mention de son adresse sur une facture

Votre client est un professionnel

  • la dénomination sociale de l’entreprise
  • l’adresse du siège social
  • l’adresse de livraison des biens si elle est différente de celle de facturation (mention obligatoire à partir du 1er juillet 2024)
  • son numéro SIREN ou SIRET (mention obligatoire à partir du 1er juillet 2024)
  • son numéro de TVA intracommunautaire s’il est situé dans un autre pays de l’UE

3. La facture

  • Date de la facture
    Il s’agit de la date du jour où vous rédigez la facture : elle peut donc être différente de celle de la date de la vente de la création ou de l’exécution de la prestation de service.
  • Date de la vente des marchandises ou de la réalisation de la prestation de service
  • Numéro de la facture
    Chacune de vos factures doit comporter un numéro unique. Tous les numéros doivent obligatoirement se suivre dans l’ordre chronologique

4. La vente

  • indiquez la catégorie de l’opération facturée : vente de biens ou prestation de service ou les 2 catégories (mention obligatoire à partir du 1er juillet 2024)
  • facturation d’une vente de marchandise(s) : la nature du produit, sa référence, la quantité vendue, le prix unitaire HT
  • facturation d’une prestation de services : la nature de la prestation, sa référence, la quantité vendue, le prix à l’unité HT ou le taux horaire HT
    Rappel : vous devez indiquer séparément le détail de la main d’œuvre et des matériaux fournis

5. Le paiement

 

  • le montant d’une éventuelle réduction de prix (rabais/remise/ristourne)
  • le cas échéant, les conditions d’escompte
  • le prix total HT (si vous bénéficiez de la franchise en base de la TVA)
  • la mention «Option pour le paiement de la taxe d’après les débits» (obligatoire à partir du 1er juillet 2024) si vous êtes redevable de la TVA et si vous avez opté pour le paiement de la TVA d’après les débits au lieu de la TVA sur les encaissements (ne concerne pas les micro-entrepreneurs puisqu’ils tiennent une comptabilité de trésorerie et pas une comptabilité d’engagement).
  • la mention «TVA non applicable, art. 293 B du CGI» si vous bénéficiez du régime de franchise en base de TVA

ATTENTION
Supprimez cette mention dès que vous avez dépassé le seuil de TVA micro-entrepreneur : vous devez alors facturer la TVA à vos clients.
Mentionnez alors les différents taux de TVA appliqués sur la facture ainsi que votre numéro de TVA intracommunautaire.
Enfin, indiquez le prix TTC.

  • la mention «Membre d’une association agréée, le règlement des honoraires par chèque et carte bancaire est accepté» si vous êtes concerné·e

Facturation en micro-entreprise : cas particuliers

Lorsque vous vendez des biens ou des services à un professionnel situé dans un autre pays de l’UE, vous devez émettre la facture hors taxe et votre client autoliquide ensuite la TVA dans son pays. Il faut alors ajouter les mentions supplémentaires suivantes sur votre facture :

  • votre numéro de TVA intracommunautaire
  • le numéro de TVA intracommunautaire de votre client (vous devez obligatoirement l’avoir préalablement contrôlé dans la base VIES)
  • le taux et le montant de la TVA : indiquez « 0 »
  • vente de marchandises : ajoutez la mention « Autoliquidation par l’acquéreur, article 262 ter 1 du CGI« 
  • vente de prestations de services : si elles sont éligibles à la facturation HT, ajoutez la mention « Autoliquidation par le preneur, Article 283-2 du CGI« 

N’oubliez pas de déposer ensuite votre DES (Déclaration européenne de service) !

Facture auto-entrepreneur inexacte ou incomplète : sanctions et risques

En cas d’infraction aux règles de facturation, vous encourrez : 

 

  • une amende fiscale de 15 euros par mention erronée ou manquante, plafonnée à 25% du montant total de la facture concernée (article 1737 II du CGI)
  • une amende administrative de 75000€ en cas d’absence de facture lors d’une vente à un client professionnel (le montant peut être doublé si vous réitérez dans les 2 ans qui suivent la première sanction)

Questions fréquentes

La délivrance d'une facture est-elle obligatoire pour les auto-entrepreneurs ?

  • Votre client est un particulier, la facturation est obligatoire dans les cas suivants :
    – vente à distance
    – le client la réclame
    – vente de prestations de service : lorsque le montant facturé est supérieur à 25 euros
  • Votre client est un professionnel :
    Vous devez obligatoirement lui remettre une facture.

Facturation auto-entrepreneur : ce qui change au 1er juillet 2024

A partir du 01/07/2024, quatre nouvelles mentions obligatoires doivent figurer sur vos factures :
– le numéro de Siren de votre client
– l’adresse de livraison des biens si elle est différente de celle du client
– la catégorie de l’opération
– l’option de paiement de la TVA d’après les débits

Est-ce que le numéro de Siret est obligatoire sur une facture ?

Oui, la mention du numéro de Siret ou Siren est obligatoire depuis le 1er juillet 2024 (Source : décret n° 2022-1299 du 7 octobre 2022)

Quelles sont les sanctions en cas de facture inexacte ou incomplète ?

Les auto-entrepreneurs risquent des amendes fiscales et administratives en cas de mentions manquantes ou erronées sur leurs factures.

Combien de temps faut-il conserver vos factures auto-entrepreneurs ?

10 ans à partir de la date de leur émission, que ce soit format papier ou électronique (Source : article L123-22 du Code de commerce)

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d’information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Article mis à jour le 30 juin 2024

Poursuivez votre lecture

Allez, on en discute ?

Un grand MERCI  à celles et ceux qui prennent le temps de laisser un commentaire : je les lis tous et ça m'aide à trouver la motivation pour les prochains articles !

Avant de poster votre premier commentaire ici, merci de lire la Charte de modération

12 Commentaires

  1. Bonjour, et MERCI infiniment pour la qualité de vos publications!

    Je viens d’ouvrir une boutique Etsy et je bloque sur la facturation.
    L’Urssaf m’a indiqué que je dois déclarer mon chiffre d’affaire hors frais Etsy (soit l’argent réellement perçu). Pour que la facturation soit en cohérence avec mes déclarations Urssaf, dois-je faire figurer les frais Etsy sur mes factures? Ou bien dois-je établir une facture qui ne mentionne pas les frais Etsy, et y adjoindre les relevés de frais Etsy pour l’archivage?

    Merci par avance pour votre réponse.
    Anne-Françoise

    Réponse
    • Bonjour Anne-Françoise, félicitations pour l’ouverture de votre boutique en ligne ! En ce qui concerne les factures que vous émettez pour vos clients d’Etsy, vous devez procéder comme vous l’a indiqué l’URSSAF, sans faire apparaître les frais et commissions Etsy, ni les taxes de vente payées par les acheteurs étrangers (ils payent ces taxes à Etsy, pas à vous, et Etsy se charge ensuite de les reverser aux services fiscaux du pays concerné). Bonnes ventes !

      Réponse
      • Merci pour votre réponse!
        J’ai trouvé beaucoup de réponses contradictoires sur différents sujets au cours de mes recherches. Votre site est une ressource fiable, précise et détaillée, et cela m’aide énormément.

        Réponse
        • Merci beaucoup pour ces compliments Anne-Françoise, je suis ravie d’avoir pu vous aider :) A bientôt !

          Réponse
  2. Bonjour,
    J’envisage de faire une boutique Etsy et d’après ce que j’ai pu comprendre, ETSY n’offre pas la possibilité d’éditer de facture.
    Quel est le meilleur moyen pour éditer des factures simplement ? Excel ? un logiciel de gestion (simple à utiliser et pratique) ?
    Merci beaucoup pour votre retour.

    Réponse
    • Bonjour Cécile, en effet, vous ne pouvez pas éditer de factures à partir d’Etsy, ce qui est tout à fait normal : Etsy ne vend que des services (hébergement de votre boutique, etc.). Mais ils ne vendent pas vos créations, c’est vous le vendeur : c’est donc à vous d’émettre vos propres factures. Vous pouvez le faire à partir d’un simple carnet de facturation (en papeterie ou en ligne), utiliser le modèle de facture proposé par l’Urssaf aux micro-entrepreneurs, via un tableur comme Excel (ce que je ne conseille pas, mais c’est vous qui voyez ^^), ou des logiciels comme Dolibarr (gratuit, mais assez difficile à prendre en main), Henrri, Abby etc… Bonne recherche !

      Réponse
  3. Bonjour, j’ai juste une petite question concernant les factures de micro entrepreneur. Si mon client m’achète un article sur vinted par exemple, les frais de port sont directement payé par lui, et moi je n’ai rien avancé mais dois je faire apparaître les frais de port sur la facture ? Merci

    Réponse
      • Bonjour, je m’excuse d’avance je relance le post qui date un peu, mais comme Cassandra je me questionne concernant Vinted pro, si je fais apparaître les frais de port sur ma facture alors dois-je l’inclure dans mon CA ou bien uniquement le prix de l’article vendu ? Et concernant l’URSSAF que prennent ils en compte ? Par avance pour votre réponse

        Réponse
        • Bonjour, oui les frais de port doivent être inclus dans votre CA si vous les ajoutez sur la facture de votre client :)

          Réponse
          • pourquoi vous dites que on doit inclure les frais de port dans le CA si , on pose la question a l’ursaff ils nous repondent qu’il faut juste declarer le montant perçus ?..

          • Bonjour Tomnerr,
            Si vous êtes entrepreneur individuel au régime micro : votre CA (ou recettes) correspond au montant total de ce que vos clients vous ont payé, c’est-à-dire l’achat de marchandises/prestations de services + les frais de port (lorsque vous les facturez en sus).
            En revanche, le régime micro ne permet aucune déduction du CA que vous déclarez à l’URSSAF (frais de marketplaces, achats divers…).

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This